Salopette short

Je continue  mes coutures estivales pour les enfants avec ces 2 salopettes short. Il fut un temps où je ne cousais que des jupes mais, les filles grandissant, les jupes ne sont plus au goût du jour et elles me demandent des shorts.
Dans le magazine Ottobre printemps 2017, elles avaient repéré des salopettes shorts. L'an dernier je n'avais pas eu le temps de les coudre et j'avais remis ce projet à cette année.

C'est chose faite avec ces 2 versions :


A gauche, Camille porte une version cousue dans une gabardine verte à cactus provenant de chez Mondial Tissu. Elle porte du 8ans dans le commerce et je lui ai cousu une taille 128. Résultat nickel ;-)
A droite, Emma porte une version fleurie dans une gabardine un peu plus extensible provenant aussi de Mondial Tissu. Dans le commerce, je lui prends du 12ans (déjà!) elle mesure 1.44m et le 146 fut au final trop juste, j'ai dû rallonger les bretelles.








Pour égayer ce tissu plein de cactus et le rendre plus vivant, je lui ai cousu un appliqué cactus trouvé à Diffus'laine. Il a le mérite d'apporter un peu de couleurs notamment du rose que j'ai repris comme couleur pour la surpiqûre.




J'ai essayé de prendre en photo la surpiqûre décorative sur la poche arrière de celle d'Emma...pas facile dans toutes ces fleurs... A chaque coin il y a une barrette de renfort de poche.




Voila un projet réussi qui m'a demandé pas mal de temps car il y a beaucoup de détails.
Toutes les coutures sont surpiquées, l'intérieur possède une parementure, il y a des poches italiennes, une poche sur la bavette et des poches arrière... le tout multiplié par 2... ce fût un long projet! Mais je suis contente du résultat et elles aussi puisqu'elles les mettent tous les jours ces derniers temps.

Au plan technique :
En faisant ces salopettes, je me suis dit que ce qui n'était pas évident était de coudre correctement une poche. Alors voici un petit résumé de ma méthode (qui ne vaut que ce qu'elle vaut peut-être y en-a-t'il d'autres...)



poche prête à être cousue

Voici la poche de la bavette, d'abord je couds l'ourlet supérieur, ensuite je marque au fer les coutures des côtés de la poche.



 Je positionne la poche en la centrant, pour cela je marque les milieux.




Et là je bâtis, chose que l'on a tendance à ne pas aimer faire mais là ça en vaut vraiment le coup car rien ne bougera!


Poche bâtie prête à être cousue


Pour la couture de cette poche, j'utilise le pied avec guide, je décale l'aiguille complètement à gauche et le truc blanc derrière et une plaquette qui relève le pied de biche. Elle permet à la couture de bien démarrer : en 2 mots accessoire indispensable ! 


Poche terminée ;-)
On voit bien sur cette photo que le premier fil de surpiqûre ton sur ton ne se voit pas et c'est pourquoi j'ai changé pour du rose.

Autre point, la couture de finition des bretelles :

 Idem, plaquette surélèvatrice de pied de biche, cette fois-ci aiguille 90 car beaucoup d'épaisseurs et voila le résultat :

Bretelle extérieure et intérieure.
Là où il y a des boutons, sur les côtés et sur les bretelles j'ai mis des pressions cam, c'est plus simple et plus pratique. Aurais-je été fainéante à ne pas faire de boutonnières?...oui!


Voila, un long projet, certes, mais qui vaut le coup, je suis assez fière du résultat (auto-satisfaction garantie)

A bientôt,

Marie.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chauffe coeur...

Robe d'été en jersey Ottobre été 2018

Défi 13 #10# et tuto poupée Marotte et Cie